Carine Renault-Gérard

Docteur en Chirurgie Dentaire

9, Rue de Brocéliande - 35760 Saint-Grégoire - tél: 02.99.68.84.58

Prendre
rendez-vous
en ligne

Remplacement des dents absentes - La prothèse adjointe totale

Le principe

Lorsque les dents ne sont plus réparables, ou qu'un problème de gencive important affecte les dents, il se peut que la seule alternative soit l'extraction des dents et la confection d'une prothèse complète. La prothèse complète amovible, aussi appelée dentier, est une base en résine portant des dents préfabriquées en résine remplaçant les dents manquantes qui s'applique directement sur la gencive et prend appui sur l'os de la mâchoire.

L'adhésion des prothèses complètes est assurée par un phénomène de succion adhésive grâce au film salivaire. La qualité des empreintes qui enregistrent la muqueuse et le mouvement des muscles est donc primordiale. La salive est un facteur important de la tenue des prothèses amovibles. Au début, un excès salivaire réflexe peut perturber la rétention. Ceci est transitoire et évolue vers l'amélioration. Le déficit salivaire est plus grave et provoque un manque de tenue, des douleurs et de l'inconfort.

L'aide de l'implantologie

La prothèse complète de la mâchoire inférieure pose davantage de problèmes de tenue que celle du maxillaire supérieur. En effet, la mâchoire inférieure est mobile alors que celle du haut est stable. La langue, par sa mobilité et son volume, contribue à l’instabilité de la prothèse inférieure.
Pour pallier le manque de stabilité de la prothèse complète mandibulaire, et pour diminuer l'encombrement de la prothèse complète maxillaire, les implants dentaires peuvent être d'un grand secours. On peut, par exemple, poser des implants sur lesquels vient se fixer une barre de rétention, l'appareil est alors clipsé à la barre par des cavaliers. La stabilité est considérablement améliorée et la mastication rétablie à un niveau satisfaisant. D'autres techniques utilisent des « boutons-pressions ». Ces techniques implantaires peuvent également s'appliquer à la mâchoire supérieure et permettent alors de diminuer sensiblement le recouvrement du palais.