Carine Renault-Gérard

Docteur en Chirurgie Dentaire

9, Rue de Brocéliande - 35760 Saint-Grégoire - tél: 02.99.68.84.58

Prendre
rendez-vous
en ligne

L'éclaircissement externe

L'éclaircissement dentaire est un procédé sécuritaire qui éclaircit les colorations de l'émail et de la dentine d'une dent en utilisant une solution blanchissante qui est le peroxyde de carbamide. Cette solution mise en contact prolongé avec une dent casse les pigments qui se sont formés avec les années. Les obturations (plombages), les couronnes ou les facettes ne se blanchissent pas au peroxyde. Il faut considérer refaire ces restaurations après l'éclaircissement si le résultat laisse des inégalités de blancheur.

Pourquoi les dents se colorent-elles ?

La coloration est influencée par différents éléments :
  • l'hérédité
  • la prise de certains médicaments comme les tétracyclines pendant la période de formation de la dent
  • le mode de vie : consommation de café, thé, tabac, vin…

La technique : les gouttières ambulatoires


A l'issue d'une séance d'examen dentaire, des empreintes sont réalisées afin de confectionner des gouttières parfaitement adaptées. A domicile, le patient insère le gel blanchissant dans les gouttières, qu'il porte ensuite de 1 à 4 heures par jour pendant 10 jours.

Les contre-indications :

Avant de commencer un traitement d'éclaircissement dentaire, un bilan bucco-dentaire doit être établi. Ainsi, l'on vérifiera qu'il n'y a pas de contre-indications au traitement. L'éclaircissement est en effet contre-indiqué pour :
  • les personnes de moins de 16 ans car la chambre pulpaire est plus volumineuse et les dents seraient plus sensibles lors du blanchiment
  • les femmes enceintes ou allaitantes
  • les personnes ayant des dents préalablement sensibles (récessions gingivales, obturations défectueuses…)
  • les personnes allergiques au peroxyde
  • les personnes souffrant de gingivite, parodontite ou caries avancées

Les risques :

  • sensibilité dentaire temporaire : cette sensibilité est transitoire et disparaît au bout de quelques jours. On peut la réduire soit en portant la gouttière pour une période de temps plus courte, soit en interrompant l'éclaircissement pour quelques jours, soit par l’application d’un gel à base de fluor sur les dents avant de faire l'éclaircissement. On peut aussi se brosser les dents avec un dentifrice désensibilisant durant quelques semaines avant le traitement d'éclaircissement.

  • Irritation temporaire de la gencive : l’irritation des gencives est temporaire aussi. Elle peut être prévenue en ôtant légèrement le gel blanchissant qui se déverse sur la gencive à l’aide d’un coton.

A noter :

  • les dents jaunâtres blanchissent mieux que les dents grisâtres
  • les fumeurs auront des résultats limités s’ils ne s’abstiennent pas de fumer
  • l'éclaircissement n’est pas à vie. Il est possible de faire des retouches après 12 ou 18 mois en fonction notamment de la consommation de tabac, café, thé vin…
  • les degrés d'éclaircissement peuvent varier d’une personne à l’autre